mardi 10 février 2015

Limbes

En suspendant cette énorme pierre dans l'église des Jésuites à Vienne (et dans plusieurs bâtiments dont la Galleria Vittorio Emanuele II à Milan, voir ci-dessous), ses auteurs ont voulu, tout en imitant certains tableaux de Magritte, symboliser les « mystères de la foi ».
Ces auteurs sont un collectif d'artistes connu sous le nom de Steinbrenner Dempf & Gruber.
Ils intitulé leur œuvre « Être dans les limbes ».
Les limbes : s'ils existaient comme on les a définis au Moyen Âge, j'ai toujours pensé que ce serait un séjour moins ennuyeux que le séjour du ciel.
Au moins, on y aurait rencontré Virgile !
Et pas ces laids et coupables papes, rois, cardinaux, évêques, prélats, ministres, nobles bourgeois et peuples chrétiens, tous baptisés !
Mais les limbes n'existent plus !
Combien de choses cette Église a proclamées vraies et exigé que l'on y croit, sous peine de mort sur le bûcher et les tortures, et qui n'existent plus, selon son aveu même ? 
Pourquoi croirait-on celles qu'elle proclame vraies aujourd'hui ? Demain elle proclamera peut-être que c'était des erreurs, devant l'évidence !
D'ailleurs, ce sont effectivement des contes : rien de ce qu'elle proclame vrai ne l'est !
Ni ce que proclament vrai les religions !
Toutes des histoires à boire debout !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire