mercredi 25 février 2015

La Vénus au révolver

Selon « The Economist », cette Vénus au révolver vise la chancelière Angela Merkel, d'Allemagne.
On la comprend.
Les manières de l'ex-nomenklaturiste d'Allemagne de l'Est à l'égard de la Grèce (que représente évidemment ladite Vénus, en réalité une Aphrodite) ont tout des manières de la nouvelle et fervente convertie aux vertus du capitalisme qui désire faire oublier ses antécédents de privilégiée citoyenne du satellite allemand de l'Union soviétique.
Allez, Vénus, tire : débarrasse-nous de cette « sado-macho » (peut-être pas maso) d'éducation prussienne !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire