mercredi 18 février 2015

50 nuances de gras

Une nouvelle manière, très appropriée étant donné la qualité du film auquel elle fait allusion, de parler de la malbouffe !
 Le faire mal déguisé en faire plaisir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire