lundi 2 décembre 2013

Une « belle image » pour cacher la mort qui vient

Devant cette photo de Maria Callas, j'éprouve le même chagrin rétrospectif que celui du Narrateur d'« À la recherche du temps perdu » quand il apprend que sa grand-mère, morte maintenant, avait voulu se faire photographier par son ami Saint-Loup en cachant le plus possible, grâce à un grand chapeau, les traces d'une attaque qu'elle venait de subir, afin que son petit-fils conserve, après la mort qu'elle craint, une « belle image » d'elle.
Il faut savoir que le chagrin du Narrateur est d'autant plus grand qu'il avait fait des reproches à sa grand-mère au sujet de ce chapeau.
Que cache Maria Callas avec ce grand chapeau ?
Elle tente de cacher qu'elle va mourir et que nous ne la verrons plus.
Nous la pleurons encore, ainsi que tous nos êtres chers qui sont disparus, et que nous ne voyons plus.
Et que nous ne verrons plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire