mardi 17 décembre 2013

Des crèches par milliers

Dans la région où j'habite il y a un village qui se spécialise dans l'exposition permanente de crèches, c'est Rivière-Éternité.
J'ai photographié celle que vous voyez ci-dessus l'automne dernier.
C'est une des crèches qui se trouvent à l'extérieur, dans une sorte de parc.
Il y en a d'autres au sous-sol de l'église (trop récente pour avoir une crypte) et il y en a d'autres encore sur les murs de l'église.
Elles viennent du monde entier, même de pays non chrétiens (Israël et la Palestine ne sont pas des pays chrétiens, n'est-ce pas ? Cela donne à penser, je crois).
En voici une, sous forme d'aquarelle, accrochée à un mur de l'église. Je l'ai photographiée lors de la même excursion :

Elle est de Louise Légaré qui habite à Laval, ville nommée en l'honneur du premier évêque de la Nouvelle-France.
Cette crèche présente la sainte famille comme formée par des itinérants (SDF en Europe). La vierge a enfanté Jésus sur un banc de parc par une froide journée d'hiver. Où passeront-ils la nuit ? Dehors ? La chose me semble plus réaliste que l'or et l'argent de Bethléem aujourd'hui (et depuis Constantin et sa mère, l'illuminée Hélène), voire de Rome.
Je préfère ces crèches à la crèche de choucroute que je vous ai présentée plus tôt aujourd'hui.
Je vais vous présenter d'autres crèches de Rivière-Éternité en ces temps de Noël.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire