jeudi 17 octobre 2013

Une église romane contenant des dinosaures

Le « Natural History Museum » à Londres a été un des grands étonnements de mon séjour dans la capitale anglaise.
J'imagine que vous en devinez la raison en en voyant cette photo panoramique.
En effet, on dirait pour l'essentiel une église, et d'inspiration romane en plus.
Un zoom sur la partie centrale ?

 Je me suis demandé en le voyant ce qui avait amené les contemporains de Victoria et Albert à choisir cette architecture (c'est sous ce qu'on pourrait appeler le « co-règne » de ceux-ci que le musée a été conçu).
Il contient des dinosaures ce musée et, à cette époque, même la religion chrétienne ne reconnaissait pas d'autres scénarios à l'histoire de la création de la terre que celui qu'imposait la Bible.
Il contient aussi, entre autres, les collections que Darwin a constituées lors de son voyage.
La « théorie de l'évolution » contredit bien la Bible, non ?
C'est comme si le contenu du musée contredisait avec force le contenant.
Ou vice-versa ?
Les Anglais ont décidément l'art de concilier l'inconciliable : un gouvernement (se prétendant) démocratique sous les apparences d'une monarchie ; une religion protestante sous les apparences d'une église épiscopale hiérarchique de style romain ; une langue germanique sous un vocabulaire d'origine franco-latine.
Un musée d'histoire naturelle sous les apparences d'une église romane.
J'imagine qu'ils en tirent des bénéfices immenses.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire