vendredi 11 octobre 2013

Petits cubes colorés sur infinie mer blanche

Le Québec vit un exceptionnel « été indien » depuis plus d'une semaine, un temps de paradis, pourrait-on dire, ni trop chaud, ni trop froid, auquel s'ajoute le spectacle des feuilles multicolores.
Mais le « National Geographic », avec la photo ci-dessus, nous rappelle que ce paradis est provisoire et sera suivi de temps froids, infiniment plus froids, si froids que la surface de la rivière Saguenay gèlera pour permettre à ces petites cabanes -multicolores comme les feuilles d'automne- de s'y établir sept ou huit semaines et de former une sorte de village dont les habitants s'adonneront à ce qu'on appelle la « pêche blanche ».
« Pêche blanche » comme la neige qui recouvrira tout pour de longs mois.
Ces temps froids, ces temps blancs peuplés de petits cubes colorés et irréguliers, d'autres que moi les considèrent comme paradisiaques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire