lundi 7 octobre 2013

L'été s'en va, l'été s'en va, madame !

Depuis la semaine dernière, l'été s'en va à la vitesse grand V, du moins au Saguenay, et particulièrement à Arvida où les grands arbres qui bordent rues, avenues, boulevards -caractéristiques de l'ancienne « ville de l'aluminium »- se dénudent de jour en jour, et de nuit en nuit.
Pour retenir quelques particules de cet été qui part je vous présente cette photo d'une « terrasse musicale » du Domaine Forget (empruntée au site de celui-ci) à Saint-Irénée.
Une terrasse devant le grand fleuve bleu sous le ciel bleu de l'été.
Il y a aussi un petit réverbère qui sert à éclairer les partitions quand un étudiant de l'école de musique a la fantaisie de venir jouer de son instrument le soir, voire la nuit.
On pourrait parodier Ronsard :

L'été s'en va, l'été s'en va, madame !
Las ! l'été non, mais nous nous en allons
Et tôt serons étendus sous la lame.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire