dimanche 27 octobre 2013

Coupoles et débauche

En haut l'intérieur de la coupole de l'ancien siège de la Banque de Montréal sur la place d'Armes à Montréal.
En bas cette même coupole vue de la place d'Armes, avec la statue du fondateur de Montréal, Paul de Maisonneuve, un envoyé de l'intégriste Société Notre-Dame de Montréal dont les autorités voulaient que l'on fonde une ville vraiment chrétienne en Nouvelle-France pour faire pendant à la dissolue ville de Québec (laissez-moi rire !).
La coupole imite bien imparfaitement celle du Panthéon d'Agrippa à Rome (imparfaitement du moins à l'intérieur puisqu'on y voit des galeries et un parement bien mièvre du plafond).
Mais c'était la mode dans les villes importantes de l'empire britannique d'édifier un bâtiment qui imitait le Panthéon de Rome : il fallait ancrer l'idée illusoire que l'empire de Sa Majesté britannique succédait légitimement à l'empire romain.
La coupole de Montréal imite d'ailleurs celle de Rome par l'intermédiaire d'une coupole d'Édimbourg.
Quant aux désirs de la Société Notre-Dame de Montréal, ils auront été finalement déçus : une ville chrétienne comme elle l'entendait cela ne peut (heureusement) pas exister car les villes sont faites pour développer la Terre, pour la vie, pas pour conduire au Ciel, par pour la mort.
La Terre et le Ciel s'opposent car le Royaume du Ciel (ou des Cieux) n'est pas de ce monde.
En tous cas pas de la ville.
De telle sorte qu'aujourd'hui, et depuis presque toujours, Montréal est une ville aussi dissolue que Québec, si cela se peut, et que Rome au demeurant.
Mais Rome l'emporte sans doute sur toutes les autres villes à ce point de vue.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire