jeudi 24 octobre 2013

Chemin d'étoiles

Ce chemin illuminé n'est pas un miracle malgré le fait qu'il soit tracé dans un parc de Cambridge (en Angleterre) qui s'appelle « Christ's Pieces » (ce parc tire son nom du fait qu'il se situe près du Christ's College).
Le chemin est illuminé par un procédé qui s'appelle, quant à lui, « STARPATH » (Chemin d'étoiles) et il est fait de diverses substances dont une absorbe l'énergie solaire et l'autre la restitue quand le temps s'assombrit ou quand il fait nuit.
Il y a des renseignements en anglais sur ces substances et le procédé qui est utilisé pour les étendre ici.
Il remplacerait l'éclairage électrifié des rues (et peut-être des routes s'il n'est pas trop cher).
C'est parce que j'aimerais bien l'installer dans mon entrée (et qu'il soit installé dans les rues de ma ville) que je vous le présente.
Et parce qu'il me semble avoir quelque chose de féérique (ou de miraculeux, c'est selon, mais je préfère « féérique »).
Comme la Voie lactée.
Ce chemin me rappelle des vers de « La Chanson du Mal aimé » d'Apollinaire :

Voie lactée ô sœur lumineuse
Des blancs ruisseaux de Chanaan
Et des corps blancs des amoureuses
Nageurs morts suivrons-nous d'ahan
Ton cours vers d'autres nébuleuses


Voici une autre photo du « chemin d'étoiles » :

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire