samedi 27 octobre 2012

L'hostie comme malbouffe

Je ne me souviens pas d'une parodie de la Cène de Vinci aussi blasphématoire que celle-ci.
Et pourtant je vous en ai présenté au moins une vingtaine, sinon davantage, dans ce blogue.
Et ce ne sont pas tant les personnages qui remplacent Jésus-Christ et les apôtres qui font scandale pour moi que l'évocation de la malbouffe -comme une sorte d'auréole- derrière la tête de Mickey-Jésus.
Aussi mécréant que je sois je n'aurais jamais eu l'idée de comparer l'hostie (le pain de la Cène devenu hostie dans la suite des temps) à la malbouffe de McDonald's.
Pourtant l'idée est là, géniale -que j'aurais dû avoir- quand on pense à tous les malheurs dont cette hostie a été l'accompagnement.
L'hostie comme malbouffe : idée admirable, profonde.
Cause de la maladie de la tête folle ?
À approfondir encore !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire