lundi 21 mai 2012

Notre sœur

Crédit photo :

Regardez bien les yeux de cette maman singe et osez nier qu'elle et nous, humains, soyons parents, proches parents.
Et que n'importe quel tenant de la création du monde en 7 jours et de la création de l'homme par Dieu ose le nier.
Noua appartenons à la Terre comme tous nos frères et nos sœurs animaux, végétaux et minéraux.
L'à peine poète a manifestement tort quand il ose écrire (mais c'était avant Darwin):

L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.

Mon œil!

2 commentaires:

orfeenix a dit…

D' accord mais sur le plan esthétique je préfère la paramnésie des poètes qui se souviennent du ciel et non de leurs origines simiesques!

Jack a dit…

Sauf qu'il s'agit d'imagination plutôt que de mémoire. Les gens confondent souvent l'un et l'autre et les profiteurs de s'engouffrer dans la brèche pour ... profiter plus encore.
Je suis sûr qu'un vrai poète saurait faire de beaux vers même en tenant compte seulement du darwinisme. Songez que les hommes, comme les autres êtres (ou non-êtres), sont des poussières d'étoiles. Cela vaut peut-être mieux (et est plus beau) que d'être de la boue biblique.

Publier un commentaire