mardi 13 juin 2017

Le « modello » du « Louis XIV en costume de sacre » de Rigaud

Non, ce n'est pas la grande toile de Louis XIV en costume de sacre d'Hyacinthe Rigaud dont on trouve des exemplaires au Louvre ou à Versailles, c'est le « modello » de celles-ci (45 cm par 55 cm), acquis par le musée des beaux-arts de Montréal, récemment.
Je vous le présente (oui, « modello » est un nom masculin) parce qu'il m'a permis de connaître le terme « modello », justement, (qui désigne cette ébauche ou maquette développée que l'on présentait à ceux qui avaient commandé la toile avant de commencer à peindre celle-ci) et parce que le Louis XIV qui y est représenté est celui de 1701, l'année de la Grande Paix de Montréal entre les autorités et le peuple de la Nouvelle-France et toutes les tribus amérindiennes d'Amérique du Nord (excepté celles des colonies anglaises, déjà en voie d'extermination par leurs génocidaires, les mêmes qui séviront, après 1763, au Canada et autres terres de la Nouvelle-France).
Moment de grâce unique où un peuple européen (qui comprenait mes ancêtres) s'est entendu avec les habitants originels de l'Amérique (où se trouvaient d'autres ancêtres) dans l'espoir de former avec eux « un seul peuple », selon l'expression et le désir de Samuel de Champlain, le plus grand explorateur français, indéniablement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire