dimanche 9 octobre 2016

Des êtres de pouvoir

Admettez que cette impérieuse Vierge romane (peut-être catalane) a davantage des airs d'impératrice byzantine (du moins de celles qui ressemblaient à Théodora ou de celles qui empoisonnaient leurs basileus de maris pour continuer à exercer le pouvoir) que des airs d'humble mère de Nazareth.
C'est le défaut des personnages de la mythologie chrétienne ; ils n'ont rien à voir avec le message du Galiléen et tout à voir avec les désirs des empereurs et impératrices qui les ont imposés aux populations de l'empire des Césars et des Basileus et imposés leurs dogmes aux dirigeants épiscopaux des Églises qui sont nées de leur impériale volonté.
Ce sont des êtres de pouvoirs !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire