dimanche 25 septembre 2016

La liberté virée

Un philosophe a dit un jour qu'il ne faut jamais contredire un con car, si on est un peu patient, il le fera bientôt lui-même.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire