lundi 2 novembre 2015

Un soir de demi-brume à Londres ?

Crédit photo : TOBY MELVILLE/REUTERS

Londres serait-elle revenue à ces jours du début du 20e siècle où Apollinaire chantait ceci dans « La Chanson du mal-aimé » :

Un soir de demi-brume à Londres
Un voyou qui ressemblait à
Mon amour vint à ma rencontre
Et le regard qu'il me jeta
Me fit baisser les yeux de honte

Je suivis ce mauvais garçon
Qui sifflotait mains dans les poches
Nous semblions entre les maisons
Onde ouverte de la Mer Rouge
Lui les Hébreux moi Pharaon


On pourrait le croire en regardant cette photo prise hier du pont de Westminster !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire