samedi 10 octobre 2015

L'abbaye de Bath

C'est la voûte en éventails (et, accessoirement, la nef) de l'abbaye Saint-Pierre de Bath, cette si belle ville anglaise.
La cathédrale est voisine des thermes romains, les mieux conservés de l'empire dont nous sommes tous les héritiers, au moins partiellement maintenant que l'Occident a conquis le monde, soit par notre langue, soit pas notre culture.
Cette voûte a été conçue par les mêmes architectes ( Robert et William Vertue) qui ont conçu la voûte de la chapelle Henry VII à l'abbaye de Westminster, juste avant qu'Henry VIII, le criminel fils de l'autre, ne prononce la dissolution des monastères.
(Mais l'autre n'était-il pas, lui aussi, criminel, comme tous les ancêtres Plantagenêt qu'il revendiquait ?)
Cette voûte est plus accessible que celle de la dite chapelle, qu'on a toutes les peines à photographier légalement.
C'est la raison pour laquelle je vous la présente.
Je vous présente aussi une charmante séries de sculptures qui embellit la façade ouest de l'abbaye, une série d'anges grimpant une échelle qui es conduit (peut-être) au ciel, si tant est qu'un ciel existe en dehors de l'imagination humaine (un ou deux ont perdu la tête, vous le remarquerez):


Aucun commentaire:

Publier un commentaire