lundi 9 février 2015

Les innombrables incarnations du nez de Pinocchio

Contrairement à ce que suggère ce dessin de Pawel Kukzynski, l'obélisque de Washington n'est pas le seul monument sur la Terre à incarner le nez allongé par le mensonge de Pinocchio.
Partout où il y a des politiciens (pas des hommes politiques, des politiciens !), le nez de Pinocchio s'incarne dans un monument.
J'irais jusqu'à dire que la Terre est couverte de nez de Pinocchio allongés par les mensonges.
Quelques-uns de ces monuments prennent la forme d'obélisque : place de la Concorde à Paris, devant l'Assemblée nationale française et à quelques pas du palais de l'Élysée ; place Saint-Pierre à Rome, devant le Vatican : ce sont les plus remarquables, avec l'obélisque de Washington.
Mais il y a d'autres nez couverts de verrues multicolores du plus significatif et bel effet, comme l'église du bienheureux Basile à Moscou, devant le Kremlin ; à Londres la dorée tour de Big Ben du palais de Westminster ; à Ottawa, la tour du Parlement, et j'en passe, et j'en passe.
Le « traître » organe de Pinocchio ne manque pas d'incarnations.
Je soupçonne même sa présence sur toutes les planètes de la voûte étoilée, voire dans le ciel des croyants !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire