lundi 2 février 2015

Immondices

Ce tableau de Steve Adams s'intitule « retromarcia ancora possibile ? », « revenir en arrière est-il encore possible ? », mais ce qui m'a tiré l'œil c'est la forme et la texture apparente de ce qui sort, comme pollution, de la cheminée de l'usine.
Voyez-le de plus près, vous verrez ce que je ne vous dis pas :

C'est cela qui, par nos poumons, a pénétré tous nos organes.
Si vous me permettez de la dire, je crois qu'à voir les gens que nous élisons inlassablement depuis que cela nous a envahi, celui de nos organes qui a le plus souffert c'est indéniablement notre cerveau.
La preuve, voici la représentation en profondeur exacte du conseil des ministres libéraux que les électeurs québécois ont élus lors de la dernière élection :

Crédits dessin : Fleg/Yahoo

Aucun commentaire:

Publier un commentaire