dimanche 6 octobre 2013

Dizainiers

Vous ne connaissez peut-être pas cela, mécréants visiteurs, ce sont des « dizainiers » chrétiens, disons des mini-chapelets ne comportant qu'une des cinq dizaines de grains que comporte un chapelet ordinaire (c'est la raison pour laquelle le lien de « dizainiers » renvoie à « chapelet »).
Je les ai rapportés de voyages pour ma mère.
Celui de droite provient de Rome et aurait eu les attentions d'un pape (Jean-Paul II ?)
Ses (onze) grains sont faits de baies séchées, comme ceux des chapelets des origines, inventés en Inde.
La médaille qui l'orne est une médaille de la Vierge de l'Assomption.
Celui de gauche provient de Grèce.
Je ne me souviens plus si je l'ai acquis dans un monastère des Météores ou à Athènes ou à Patmos.
Ses (dix) grains sont constitués de perles dites « evil eye » (l'« œil du mal ») et réunissent ainsi deux superstitions, l'une que partagent toutes les religions de la méditerranée orientale (la perle proprement dite, qui éviterait les effets délétères du « mauvais œil ») et la superstition proprement chrétienne du chapelet (quoique les musulmans s'aident aussi d'un chapelet pour prier Allah).
La croix qui l'orne n'est pas tout à fait grecque car toutes ses branches ne sont pas égales.
Celui de droite (le romain) me semble plus « authentique » mais celui de gauche (le grec) plus beau.
Mais là n'est pas la question !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire