jeudi 3 octobre 2013

Coupole masquée

La coupole à l'arrière-plan, je la reconnais, et vous aussi, j'imagine (sinon je vous dirai qu'elle est à Rome et vous allez savoir de quoi il s'agit : c'est à cause d'elle et des ventes simoniaques que sa construction a entraînées que l'Église de Rome a perdu la moitié de la chrétienté).
Mais ce toit au premier plan (celui d'une tour ou d'un campanile ? Je ne sais, même après avoir, avec persévérance, cherché à le savoir !) me plaît bien davantage malgré la croix qu'il arbore.
Quelle beauté sans orgueil !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire