jeudi 5 septembre 2013

Terreur de Méduse

Jamais je n'avais vu Méduse ainsi terrorisée au moment où Persée s'apprête à la décapiter.
Méduse qui me fascine tant que je la vois partout même dans les innocents supports d'un pavillon au Jardin botanique de Montréal (un prochain billet là-dessus).
À ma grande honte je ne connaissais pas non plus le nom du sculpteur, Laurent-Honoré Marqueste, ni l'existence de la Glyptothèque Ny Carlsberg à Copenhague, où la sculpture se trouve (il y en a un autre exemplaire à Lyon, dit-on).
Voici d'ailleurs la sculpture complète -pour moi, il n'y a que Méduse qui compte, on dirait, mais Persée existe aussi, ici avec de drôles d'ailettes au-dessus des oreilles et aux chevilles, ailettes sans doute prêtées par Hermès :


C'est la première fois aussi qu'une sculpture me force à voir les seins de Méduse : ce n'était donc pas seulement un monstre mais une femme aussi ?
(SVP, pas de remarques sexistes !)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire