lundi 14 janvier 2013

Quatre ailes divines

Je vous présente cette photo juste parce qu'elle me plaît, je n'y trouve pas de leçons ou de matière à réflexions.
Il s'agit d'Audrey Hepburn vers 1963, au Louvre, devant la statue de la Victoire de Samothrace dont l'actrice reprend l'attitude (sa robe est sans doute de Givenchy).
Pour la dédoubler ou lui faire concurrence ? Voilà la question !
L'écriteau derrière l'actrice à droite indique « Galerie d'Apollon » avec une flèche vers la gauche.
L'actrice y volerait-elle après la prise ?
Je pense qu'Audrey Hepburn était à Paris pour tourner le film « Charade » que j'ai vu il y a longtemps et dont j'aimais beaucoup la chanson-thème par Andy Williams.
Je n'en ai trouvé, hélas, aucune interprétation potable à vous présenter sur Youtube ou DailyMotion (mais peut-être était-elle meilleure dans mon souvenir car je viens d'en entendre -ici- un extrait absolument sirupeux ...)
En voici les paroles en anglais, peut-être les trouverez-vous pertinentes :


Charade

When we played our charade
We were like children posing
Playing at games, acting out names
Guessing the parts we played

Oh what a hit we made
We came on next to closing
Best on the bill, lovers until
Love left the masquerade

Fate seemed to pull the strings
I turned and you were gone
While from the darkened wings
The music box played on

Sad little serenade
Song of my heart's composing
I hear it still, I always will
Best on the bill
Charade

Aucun commentaire:

Publier un commentaire