mercredi 2 janvier 2013

Lénine, Mickey, Jésus-Christ

C'est une sculpture d'Alexander Kosolapov où celui-ci personnifie en Lénine, Mickey et Jésus-Christ trois puissances idéologiques du 20e siècle.
Le courant qui a causé le moins grand nombre de morts est représenté par Mickey, car Disney, le créateur du personnage, n'exige aucune croyance exclusive.
Malgré sa doctrine d'amour, Jésus-Christ, en tant que fils proclamé du Yahvé des Juifs et de la Bible, a causé bien plus de morts, de victimes et de massacres commandés par ceux qui se proclament ses successeurs et héritiers que les deux autres, si l'on ajoute au 20e siècle les deux millénaires de domination chrétienne sur l'Europe et l'Amérique.
Quant à Lénine, si la domination du mouvement qu'il a fondé avait continué aussi longtemps que le mouvement se réclamant de Jésus-Christ, il aurait sans doute dépassé celui-ci sur le plan du sang répandu.
À tout prendre, le meilleur des trois me semble être celui auquel vous pensez.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire