mardi 29 janvier 2013

Avant et après

Cela, évidemment, s'applique aux politiciens et politiciennes mais aussi à tous ceux qui sollicitent quelque chose de votre part : une fois la chose sollicitée en leur possession vous pouvez toujours parler vous serez à peine écouté, sinon pas du tout.
Oubliées toutes ces vaines promesses qu'ils ou elles ont pu vous faire !
Il en est de même pour ceux qui vous promettent un paradis après votre mort en échange de petites monnaies maintenant ou de grandes soumissions à leur égard !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire