mardi 23 octobre 2012

Attachante gomme balloune

Présentée ainsi grâce à un effet photographique, cette gomme à mâcher semble sur le point d'envahir la Terre (c'est plutôt une gomme balloune, comme on disait au Québec quand j'étais enfant et comme on le dit encore -balloune puisqu'on peut y souffler des ballons comme celui que vous voyez sur la photo : j'avais des amies ou des cousines qui étaient championnes à ce sport qui demande beaucoup de souffle).
Envahir la Terre ? Voici en effet une partie de l'article qui est consacré au « chewing gum » dans Wikipédia (ici) :

Les villes du monde voient leurs trottoirs et autres couloirs de métro constellés de chewing-gums usagés (dont la biodégradabilité atteint 5 ans) jetés par des consommateurs, un chewing-gum collé et piétiné est difficile à enlever. Cependant, des machines spécifiques de nettoiement des sols permettant d'éliminer les chewing-gums collés sont apparues ces dernières années. Celles-ci fonctionnent grâce à la vapeur saturée. Au Royaume-Uni le marché du chewing-gum estimé à 400 millions d’euros par an nécessite un budget de 200 millions pour le nettoyage. 


Si vous voyez passer un genre d'énorme escargot comme celui de la photo, essayez de lui crever la panse mais ne l'écrasez pas car c'est à vos pas qu'il s'attacherait, pour toujours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire