samedi 9 septembre 2017

Une porte latérale de la cathédrale de Pise

On n'a d'yeux que pour la tour, à Pise, alors que cette porte latérale de la cathédrale, une porte de bronze de Bonanno Pisano, échappe, la plupart du temps, à notre attention.
Celle-là raconte pourtant les principaux épisodes de la Genèse.
Quel intérêt alors que l'on peut se faire photographier comme si on retardait la chute de la tour penchée, avec ses pieds, avec ses mains, avec sa tête (vraiment on a une tête) ?
Et le Camposanto, quel intérêt ?
Voici Adam croquant la fruit de l'Arbre de la science du bien et du mal, à l'instigation d'Ève : qui aurait connu la véritable histoire de la création du monde s'il ne l'avait pas fait ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire