vendredi 15 septembre 2017

Un chat de Cheshire médiéval

Ce chat fait partie d'une enluminure de manuscrit médiéval : ce serait l'ancêtre du « chat de Cheshire » imaginé par Lewis Carroll dans « Alice au pays des merveilles ».
Son sourire, qui, parfois, apparaît seul, le reste du chat étant, quant à lui, invisible, aurait été inspiré par ce croissant de lune :

Le chat de l'enluminure était sans doute un des seuls chats survivants aux massacres « religieux » de chats médiévaux, les prélats et les papes de l'Église chrétienne ayant décrété que les chats appartenaient à une espèce satanique.
Selon moi, une des conditions pour être ordonné prélat ou élu pape devrait être l'ablation de la langue et l'interdiction absolue de communiquer ses stupides opinions à qui que ce soit.
La castration avec cela ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire