mercredi 19 juillet 2017

Le nouveau billet de 10 livres britannique

Cette femme, sur ce billet de 10 livres anglais (je parle de la femme de gauche), est la romancière Jane Austen, qui mourut en 1817, à l'âge de 41 ans, après avoir écrit un certain nombre de romans mettant en scène la petite noblesse anglaise de province, dont « Orgueil et Préjugés » (« Pride and Prejudice »), en 1813.
Je vous présente ce billet de banque seulement pour vous souligner que la littérature mène à tout, davantage, en tous cas, que la finance, puisque ce n'est pas le président de la Banque d'Angleterre à l'époque de Jane Austen qui y apparaît, ni aucun des présidents de cette Banque qui ont succédé à celui-ci, ni aucun financier, économiste ou administrateur, mais une auteure de romans.
Ce ne sont pas les financiers qui illustrent une culture ou une civilisation mais les artistes et les écrivains qui n'en profitent pas mais la démasquent.

Après leur mort, ce sont, hélas, les amateurs d'argent et autres adorateurs du veau d'or et de Mammon qui profitent de leurs œuvres, comme l'illustre ce billet de 10 livres.
Voici l'héroïne de plus près : 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire