mercredi 9 décembre 2015

On se fout des cadavres

Nous sommes allés voir le dernier Bond lundi dernier, « Spectre » !
J'ai emprunté cette image à la bande-annonce : le personnage de veuve joué par Monica Bellucci (son mari a été tué par Bond) y subi une tentative d'assassinat par les envoyés des complices de son mari, qui craignent qu'elle en sache trop.
Bond tuera les deux types dont vous voyez les ombres derrière, puis séduira la veuve longtemps négligée par son bandit de mari, et obtiendra d'elle des renseignements « intéressants ».
Mais les cadavres des deux assassins sont toujours là, dans la maison de la veuve, là où celle-ci et Bond les ont laissés après qu'ils aient reçu la balle mortelle.
Ils sont là pendant que les vivants s'amusent à copuler et à échanger.
Qui s'en occupera ? Pas ceux qui les avaient envoyés !
La veuve ?
Cela m'étonnerait !
Qui expliquera à la police la raison de leur mort ?
Mais peut-être sont-ils encore en train de pourrir dans la luxueuse villa romaine où ils sont morts ...
Les producteurs et réalisateurs des « Bond » ne s'occupent jamais des cadavres, avons-nous constaté !
C'est la raison pour laquelle les « Bond » sont si jouissifs : on en s'occupe que de tuer, pas de ramasser les cadavres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire