jeudi 5 novembre 2015

Que ferait-on si on était sûr de ne pas être pris ?

S'en tiendrait-elle à la loi et à la morale, cette personne qui serait assurée de ne pas être prise, quoi qu'elle fasse ?
Ou prendrait-elle quelques libertés avec l'une et/ou l'autre ?
Voilà la question !
(Moi je prendrais quelques libertés avec la loi !)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire