lundi 31 août 2015

Les excuses du migrant

Depuis la « découverte » et la colonisation génocidaire de l'Amérique jusqu'à aujourd'hui, en passant par la formation des empires coloniaux en Afrique, en Océanie et en Asie, les Européens préfèrent que les non-Européens meurent, que ce soit chez eux ou une fois qu'ils ont abordé aux rives de l'Europe !
Toujours cette soif de sang et cette avarice cupide !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire