jeudi 15 janvier 2015

Apologie du blasphème comme condition de la liberté

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Renan
La possibilité du blasphème est la condition de la liberté de tous : l'interdire ce serait donner le pouvoir aux religions, c'est-à-dire à ceux qui s'en prétendent les chefs : les profiteurs de l'idée de Dieu !
Dieu hait non les blasphémateurs mais ceux qui prétendent que leurs paroles sont la parole de Dieu. 
Dieu, s'il existe, n'est ni un pantin, ni une marionnette au service de qui que ce soit !
Dieu n'est l'auteur d'aucun livre écrit de la main d'un humain !
Prêter à Dieu des sentiments, comme le fait Renan, n'est pas plus légitime que les dogmes, lois et canons de telle ou telle église ou de telle ou telle religion !
Mais la démarche de Renan me plaît davantage car elle ne provient pas d'un profiteur de l'idée de Dieu mais d'une victime de ces profiteurs !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire