mardi 19 novembre 2013

Vitrail, vélo, Vierge

C'est un des vitraux d'une petite église italienne dédiée aux cyclistes dans les Alpes italiennes près du lac de Côme (dans le village de Bellagio, le vrai Bellagio) : la chapelle Madonna del Ghisallo.
J'imagine que c'est ainsi que les églises recrutent des fidèles à notre époque, du moins celles qui sont en perte de vitesse : le vélo c'est idéal pour prendre de la vitesse.
Je vous présente le vitrail car il me semble très bien, un peu  « art déco ».
Un autre, moins bien, avec une Vierge Marie tenant le petit Jésus, laquelle n'a pas l'air prête en enfourcher le vélo, engoncée qu'elle est dans ses voiles quasi musulmanes (c'est sans doute en partie ces vêtements qui amènent les fidèles de la religion de Mahomet à croire que Marie était vierge quand elle a enfanté Jésus, mais oui, ils le croient, ils sont vos frères, croyants chrétiens !)
Voici le vitrail :


Si la Vierge Marie avait fait du vélo, elle n'aurait peut-être pas pu être vierge pour donner naissance à Jésus. 
Heureusement le vélo n'était pas inventé à son époque, il nous aurait privé d'une vérité de foi, peut-être d'une religion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire