samedi 21 septembre 2013

Le détournement est la mère (ou le père) de l'invention

Voici le texte explicatif :

J’en ai assez des médicaments, il n’y a rien de tel que cette graisse”, confie Elizabeth Moyo, 59 ans. [En] Afrique du Sud, qui compte le plus fort taux d’infection par le VIH au monde, les préservatifs sont souvent distribués gratuitement. Les retraités de Senaone, à Soweto, font des razzias de capotes pour masser leurs articulations douloureuses avec la graisse des condoms. Selon les médecins, qui dénonçent cet usage peu orthodoxe, rien ne prouve scientifiquement l’effet antalgique du lubrifiant. 

Que l'utilisation du lubrifiant de préservatif pour soulager l'arthrite soit efficace ou pas, je trouve les humains ingénieux quand on leur enlève leurs armes et quand ils détournent ainsi un objet des fins pour lesquelles on l'a mis au point pour l'utiliser à une autre fin.
Je pense que le détournement est la mère (ou le père) de l'invention.
De quoi retrouver l'affection des chiens (si vous ne comprenez pas, allez voir ici) !
L'article du « Courrier international » est ici, quant à lui.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire