dimanche 27 janvier 2013

Poursuivez l'acrobate

Quand on lit ce que Berlusconi ose dire à propos de Mussolini (ici), on comprend que l'opération « défascisation » ou, plus véridiquement, « dénazification » de l'Italie n'a pas eu lieu ou a eu lieu de manière vraiment trop sommaire.
Il faut donc que ce personnage de dessin animé italien (je ne me souviens plus de son nom, hélas) s'en donne à cœur joie sur le fasciste qui vit encore autour de lui, sans doute majoritaire parmi les désinvoltes électeurs italiens.
Quant à Berlusconi, quelques acrobaties de sa part -attaché par les pieds- sur le parvis de la cathédrale de Milan feraient un bien énorme au monde, me semble-t-il.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire