jeudi 23 mars 2017

Le pouvoir et l'argent font pardonner les hérésies !

Il y avait un reportage ces jours-ci sur le Grand Séminaire de Montréal (dans The Gazette, un journal fondé au 18e siècle par un habitant francophone du Québec, donc publié en français alors, maintenant publié en anglais parce qu'un habitant anglophone en a fait l'acquisition dans la première moitié du 19e siècle).
Des photos l'accompagnaient, très significatives parfois.
Celles que je vous présente, par exemple : la première photo présente la chapelle du petit personnel du Grand Séminaire ; les deux autres la chapelle des prêtres (Messieurs de Saint-Sulpice) et des séminaristes.
Je vous laisse apprécier !
Je vous souligne aussi que le reportage dans un journal maintenant anglophone est également révélateur des liens profonds entre conquérants anglais et église catholique québécoise : petit peuple (francophone) méprisé ; conquérants (anglophones) révérés, quoique protestants.
Le pouvoir et l'argent font pardonner les hérésies !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire