lundi 21 novembre 2016

Une couronne sans croix

Ce qui me plaît dans cette image de la reconstitution de la couronne du roi Philippe Auguste de France, c'est l'absence de croix.
Voyez, au sommet,  le rubis.
C'est une reconstitution car les Ligueurs, lors des Guerres de religion de la fin du 16e siècle,  ont volé la couronne à l'Abbaye de Saint-Denis, afin, disaient-ils qu'Henri IV, protestant, ne soit pas couronné avec elle, mais en réalité afin de financer les Catholiques dans les guerres contre le monarque légitime.
Mais je crois, personnellement, que l'absence de croix animait ces fanatiques.
La couronne était sans croix, mais les représentations du couronnement de Philippe Auguste ne manquent pas d'évêques, bien au contraire, dont les mitres ressemblent à des milliers de becs de corbeaux au moyen desquels ces prélats saignaient le royaume et les pauvres du pays à leur propre profit, comme l'ont toujours fait les prélats chrétiens dans tous les pays du monde et comme ils le font encore, qu'ils soient catholiques, évangélistes, orthodoxes ou de quelque appellation que ce soit. 
Les dignitaires des religions sont toujours des profiteurs et des prédateurs !
Voyez le couronnement de Philippe Auguste tel qu'il est illustré dans les « Grandes Chroniques de France » de Jean Fouquet. Remarquez les cruels becs des mitres d'évêques :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire