lundi 31 octobre 2016

Mauvais sang ne saurait mentir !

Le caricaturiste Garnotte a souligné ce qui fait toute l'ironie ees récents déboires de Justin Trudeau, le premier ministre du Canada : ses plus récents et plus grands ennuis n'ont pas été causés par le méchant et dictatorial dragon chinois mais par les parlementaires de la patrie de Tintin.
Les dictateurs l'aiment (son père, Pierre Eliott, les aimaient bien, les dictateurs, Fidel Castro et Mao en tête) et les représentants parlementaires se méfient de lui (avec raison : on l'a vu agir à l'égard de députés de l'opposition lors de votes au parlement canadien).
Mauvais sang ne saurait mentir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire