lundi 24 octobre 2016

Athina

Ce panneau routier entre l'aéroport d'Athènes et la ville, comme la plupart des panneaux routiers qui apparaissent là où les autorités grecques pensent qu'il y aura des étrangers en voiture, transcrit en caractères latins (les nôtres) les noms qui sont en caractères grecs.
Celui-ci transcrit « Αθήνα » en minuscules ou « ΑθHNA » en majuscules , le nom d'Athènes en caractères grecs, en « ATHINA », son équivalent en caractères latins.
À mon arrivée en Grèce, il m'a appris deux choses à propos du grec que mes professeurs de grec ne m'avaient pas appris.
D'abord que le « θ » ( « thêta », c'est son nom) se prononce comme le « th » en anglais (mes professeurs, très souvent des Européens francophones, le prononçaient comme le « t » en français : cela valait mieux que le prononcer « z » comme le font certains Français).
Ensuite, que « H » ou « ή » (« êta » ) se prononce « i » et non « è » comme il se prononçait en grec ancien et comme nous le prononcions dans les cours de grec (ancien).
C'était un bon début de voyage, ne trouvez-vous pas ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire