dimanche 17 avril 2016

Un terme sans phallus

Dans son blogue, ma femme a parlé (ici) de ces sculptures un peu bizarres appelées « termes » et qui servaient, comme l'indique leur nom pour ceux qui ont fait du latin ou pour ceux qui connaissent la signification de l'expression « mettre un terme à une activité », à délimiter les propriétés (champs et terrains).
Les premiers de ces termes représentaient un dieu (le dieu Terminus chez les Latins, ou, chez les Grecs, le dieu Hermès) et chaque sculpture comportait un « pénis » (un « phallus » qui n'est pas en érection), je ne sais pas vraiment pourquoi mais je crois que la représentation du phallus (érigé ou non) avait une vertu de protection contre les mauvais sorts (contrairement à ce que ces représentations pourraient signifier aujourd'hui).
(Il y a peut-être d'autres significations).
Ce terme ci-dessus, représentant une femme, n'a pas de pénis ou de phallus, comme vous pouvez le vérifier : une femme a des vertus protectrices sans exhiber de pénis ou de phallus, pensait-on peut-être (c'est une hypothèse).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire