dimanche 24 avril 2016

Trabâiller

C'est à partir de demain que la plupart des gens pourront, à nouveau, « trabâiller », selon ce très significatif néologisme formé de la combinaison de « travailler » et de « bâiller » !
Quelle profonde inventivité et qui décrit superbement le travail sans créativité qui est, actuellement, le lot de la plupart des humains !
Quand le travail signifiera-t-il, pour tous, « bonheur » ?
C'est l'inégalité essentielle !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire