dimanche 24 avril 2016

Croyances économiques et religieuses : les pires des humains feront les pires choses pour le bien de tout le monde

Et j'ajouterais, comme John Maynard Keynes l'aurait sans doute fait s'il avait su ce que nous savons et s'il avait observé de plus près, et sans préjugés, le monde autour de lui, qu'il en est de même, par exemple, pour le marxisme-léninisme et le maoïsme : les doctrines économico-politiques (voire les religions) sont toutes des croyances stupéfiantes selon lesquelles les pires des humains feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire