lundi 3 août 2015

Esclave des mots que nous avons laissé échapper

Variation sur la maxime selon laquelle « le silence est d'or ».
Mais, comme moi (particulièrement moi qui écris des milliers de mots dans ce blogue, depuis tant d'années) n'avez-vous pas, un jour ou l'autre, laissé échapper un mot, un jugement sur une personne qui vous a coupé de toute possibilité de contact avec elle, voire vous a mis en danger d'être accusé de diffamation, avec les conséquences qui s'ensuivent peut-être ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire