mercredi 26 août 2015

Guerriers grecs, et pourtant barbus et chevelus

C'est la tête d'un des deux guerriers dits de Riace que j'ai vus au Musée national de la Grande-Grèce à Reggio di Calabria.
Ces statues de bronze ont été récupérées en 1972, au large de Riace, en Calabre, d'un naufrage qui avait eu lieu dans l'Antiquité.
Elles ont été créées à trente ans d'intervalle pendant le siècle de Périclès, sommet culturel de la civilisation grecque.
Ce qui était étonnant, pour moi, dans ces guerriers, c'est leurs barbes et leurs cheveux longs.
Quels soldats portent la barbe ?
Ceux qui proviennent de l'ancien empire achéménide que détruira Alexandre dans l'Antiquité ; ceux qui se voient appliquer les règles rigides de l'Islam orthodoxe de nos jours (et encore !)
Je dirais des soldats barbares, qui ne craignent pas la saleté et la vermine des camps.
La barbe et les cheveux longs, dans mon esprit, c'est la négation de l'esprit militaire, où tout poil, ou presque, doit être rasé de près, voire tondu.
Que des soldats grecs, au sommet de leur civilisation (peut-être de la nôtre), aient laissé pousser leurs poils est sidérant !
Mais il faut s'aviser de ce que Périclès, tout « stratège » qu'il ait été, portait la barbe (courte) et les cheveux longs (peut-être pour des raisons esthétiques car il avait une tête plus grosse que la normale et les gens l'appelaient parfois « tête d'oignon » (Aristophane, par exemple)).
Et il faut se souvenir, aussi, que la plupart des Athéniens du temps (que ce soit Socrate, Platon, Aristote, Thucydide, Alcibiade, etc.) portaient eux aussi la barbe et les cheveux longs (peut-être pour imiter Périclès) et que l'armée athénienne n'était pas une armée de métier mais le peuple en armes, comme dans toute démocratie qui se respecte.
Peut-être les Grecs imitaient-ils ainsi leurs ennemis perses qu'ils avaient enfin vaincus un peu auparavant.
Les guerriers de Riace sont peut-être des guerriers citoyens eux aussi, malgré leur taille plus grande que la moyenne (1,97 et 98 mètres).
Ce sont les Macédoniens de Philippe et d'Alexandre qui étaient imberbes et les soldats, généraux et empereurs romains aussi, jusqu'à Trajan.
Ce n'est qu'à partir d'Hadrien, pour des raisons idéologiques, que les empereurs portèrent barbe et cheveux longs, mais peut-être pas leurs légionnaires et centurions, et la mode, peu à peu, cessa au cours du 3e siècle.
Voici la statue entière du guerrier dont vous voyez la tête ci-haut :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire