mercredi 29 avril 2015

Une vraie reine

Une vraie reine pour un billet de banque.
Pas l'héritière d'un trône taché des pires crimes, dont plusieurs génocides jamais reconnus comme sur les billets auxquels je pense (et je ne pense pas aux billets de la Turquie).
Le Cap-Vert, voilà un vrai pays qui accorde ses suffrages aux meilleurs de ses habitants.
Ni aux politiciens, ni aux monarques, ni aux prélats !
Aux artistes, à Cesaria Evora !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire