jeudi 2 avril 2015

L'art du « jaser »

Trois figurines art déco représentant des musiciens de jazz.
Le jazz a pris son envol dans les années 20 et 30 et il est devenu « art déco » à cette occasion.
Mais il est bien autre chose !
Le nom du jazz, j'en suis sûr, a quelque chose à voir avec le mot français « jaser », prononcé par des lèvres créoles, celle de la Nouvelle-Orléans, ville jadis de la Nouvelle-France, où il est né, et parce que, dans son essence, le jazz consiste justement à faire dialoguer des instruments musicaux (y compris la voix) au rythme de la conversation en français d'avant la Révolution (dont le québécois est l'héritier), à faire « jaser » les instruments.
Vive l'art du « jaser »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire