mercredi 11 mars 2015

Portes de Québec, une disparue et une métamorphosée

Avant que la ville de Québec n'ait des murs et des portes gothiques, à la fin du 19e siècle et au début du 20e, elle avait des portes comme celle-ci, la porte du Palais, dans la côte du même nom.
Cette porte était la plus belle des portes « classiques » de Québec car, élevée à la fin du 18e siècle, elle était de style « pompéien », c'est-à-dire du style néo-classique de la ville romano-grecque de Pompéi enfouie sous la lave du Vésuve en 79 et redécouverte dans la seconde moitié du « Siècle des lumières ».
Ci-dessus, vous voyez la porte du Palais du côté de la ville : on l'empruntait sous le régime français pour aller vers le palais de l'intendant (d'où son nom) qui se trouvait à l'extérieur des murs.
La voici de l'extérieur (comme la précédente, c'est une photo de la fin du 19e, avant l'automobile) :


On voit, par son ouverture, la côte du Palais, qui existe encore.
La porte du Palais est malheureusement disparue aujourd'hui.
Voici une photo « Google Street View » de son emplacement actuel :

Voici une porte qui existe toujours mais telle qu'elle était à l'époque de la porte du Palais, c'est la porte Saint-Jean, dans le style classique qui était le sien à l'époque des sièges et des guerres :

La voici dans le style gothique qui est désormais le sien :








Profil Facebook ici 
Profil Google+ ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire