vendredi 9 janvier 2015

La faute plutôt deux fois qu'une

Comme hier (ici), l'évocation de l'histoire d'Adam et Ève.
De Lucas Cranach, cette fois.
Et sur une robe.
Adam et Ève, avant la faute qui en fera des humains, sous l'arbre de la science du bien et du mal, entourés par leurs frères animaux.
Voyez le tableau qui a inspiré l'auteur du tissu :

Dans la photo à la robe, la faute est aussi représentée, en plus de l'histoire d'Adam et Ève, et plutôt deux fois qu'une, sous la transparence du corsage.
La faute dont la robe est une des conséquences.
Heureuse ?
(Elle a été publiée ici, cette robe)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire