lundi 19 janvier 2015

Infliger la vie, mais, alors, la vie

C'est à Milan que l'on rencontre ces manifestations d'art urbain.
Comment une telle ville a-t-elle pu laisser naître en son sein Berlusconi ?
Lui infligera-t-elle, sur le parvis de la cathédrale, le traitement qu'il mérite ?
Spectacle hautement satisfaisant qui me permettrait de penser que, finalement, les méchants ne s'en tireront pas !
Mais peut-être ne s'en tirent-ils pas déjà !
La peine de mort étant plutôt, selon l'opinion de Julien Green, une récompense qu'une punition pour des gens de cette sorte, peut-être vaut-il mieux lui infliger la vie !
Mais, alors, la vie !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire